Cet article date de plus de huit ans.

A Madrid, l'auteur de Don Quichotte a enfin une stèle digne de ce nom

Les ossements de Miguel de Cervantès ont été perdus pendant plus de 300 ans. Ils ont finalement été retrouvés et formellement identifiés sous un couvent à Madrid. C'est là qu'une stèle en l'honneur de Cervantès a été installée dans le couvent, quatre siècles après sa mort.
Article rédigé par Mathieu de Taillac
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (C'est sous ce couvent de bonnes sœurs que reposent les restes de Miguel de Cervantès. © Mathieu de Taillac - Radio France)

Si les aventures de Don Quichotte et de son fidèle écuyer Sancho Panza vous ont passionnées, si les charges contre les moulins transformés en géants vous disent quelque chose, vous pouvez désormais rendre hommage à leur créateur. Miguel de Cervantès, le génie de la littérature espagnole et le père du roman moderne a enfin une sépulture digne de son nom.

Quatre siècles après sa mort, la Mairie de Madrid a identifié ses ossements et vient d'inaugurer une stèle en son honneur. C'est au couvent des Trinitaires, que Cervantès repose à jamais.

"Pour que le monde rende à nouveau honneur à Cervantès" (Ana Botella, maire de Madrid)

Il a eu droit à une cérémonie martiale ce jeudi, parce qu'en plus d’être un grand écrivain, Miguel de Cervantès fut aussi un soldat, fier notamment de ses blessures à la bataille de Lépante. Après les militaires, puis le vicaire, la maire de Madrid, Ana Botella a également prononcé un discours.

"Nous sommes ici pour que l’Espagne et le monde rendent à nouveau honneur à la dépouille mortelle de Cervantès comme nous n’avions pas pu le faire, malheureusement, depuis au moins trois siècles."

Ana 

Botella a aussi remercié les soeurs trinitaires, des religieuses qui vivent cloîtrées. C’est sous leur couvent que que les ossements de Cervantès ont été retrouvés, et c’est dans leur chapelle qu’ils sont désormais installés derrière une stèle.

La stèle n'est visible qu'aux heures de la messe, entre 9h30 et 10h30

La cohabitation avec les scientifiques et les ouvriers s’est plutôt bien passée, explique la mère supérieure, intimidée par tant de micros et de caméras : "Les visites, ne vont pas nous gêner. On souhaite que les gens en profitent, qu’ils viennent près de Miguel de Cervantès."

Ce week-end, la chapelle sera exceptionnellement ouverte toute la journée. Le reste du temps, elle n’est ouverte qu’entre 9h30 et 10h30 pour l’office. Cervantès vaut bien une messe, en attendant en tout cas que la mairie fixe des horaires plus flexibles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.