Etats-Unis : les gardes-forestiers sur la piste d'une artiste-peintre

Elle s'appelle Casey Nocket. Elle est connue pour ses graffitis et est suspectée d'avoir peint ses œuvres dans dix parcs nationaux américains. Sur le site de la Maison-Blanche, 10.OOO personnes demandent sa condamnation.

(Casey Nocket et son oeuvre dans le Crater Lake © Capture d'écran Modern Hiker)

Casey Nocket avait mis en ligne plusieurs de ses oeuvres sur Instagram mais son compte a été fermé. Mais des journaux américains ont eu le temps d'en faire des copies. Et comme le Denver Post de noter son plaidoyer :  "C'est de l'art, pas du vandalisme, je suis une artiste".

Mais ce n'est pas l'avis des quelque 10.000 personnes qui ont déjà signé une petition sur la page  "we the people" du site de la Maison-Blanche. Les signataires demandent aux autorités de poursuivre l'artiste avec "les charges d'accusations les plus sérieuses possibles pour ces infractions".  Et ils estiment que "Casey Nocket a voyagé à travers l'ouest américain en vandalisant les parcs et monuments nationaux avec son 'art'".

L'administration des parcs nationaux est du même avis. Elle rappelle que ces parcs "existent pour préserver et protéger les beautés naturelles de notre pays et notre héritage culturel et historique. Le vandalisme enfreint la loi et abîme de façons parfois irréparable des trésors qui appartiennent à tous les Américains."