Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Hollande ne "peut pas accepter" l'espionnage américain

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Le chef de l'Etat a demandé au ministre des Affaires étrangères d'interpeller son homologue américain à ce sujet.

"Nous demandons que cela cesse dans les meilleurs délais, j'allais dire immédiatement." En marge de son déplacement à Lorient (Morbihan), lundi 1er juillet, François Hollande a vertement critiqué le programme d'espionnage de la National security agency (NSA) américaine, qui aurait placé sur écoute des cibles européennes et françaises.

En visite en Bretagne, le président de la République a demandé des "explications" et déclaré que la France ne saurait "accepter ce type de comportement entre partenaires et alliés". "On ne peut avoir de négociations, de transactions, sur tout domaine, qu'une fois obtenues ces garanties pour la France, et ça vaut pour toute l'Union européenne, et j'allais dire pour tous les partenaires des Etats-Unis", a-t-il ajouté.

"Suffisamment d'éléments pour demander des explications"

Il a dit avoir demandé au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, "de se mettre immédiatement en contact avec son homologue John Kerry pour avoir toutes les explications et toutes les informations". "Il y aura une rencontre entre le ministre des Affaires étrangères et l'ambassadeur pour faire valoir et faire savoir que nous ne pouvons pas accepter ce type de comportement entre partenaires et alliés", a-t-il ajouté.

"Nous ne voulons pas préjuger, mais enfin les éléments sont déjà suffisamment réunis pour que nous demandions toutes les explications", a-t-il conclu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.