VIDEO. Pedro Sanchez prête serment pour gouverner l'Espagne

Pedro Sanchez doit maintenant former son gouvernement et tenter de tenir une majorité hétéroclite allant de la gauche radicale Podemos aux indépendantistes catalans et aux nationalistes basques.

REUTERS

Le plus difficile reste à faire. Le socialiste espagnol Pedro Sanchez a prêté serment, samedi 2 juin, comme chef d'un gouvernement qu'il doit encore former. Cet économiste de 46 ans sans expérience du pouvoir accède ainsi à la tête du pays après avoir renversé le conservateur Mariano Rajoy (Parti populaire) en faisant voter une motion de censure au Parlement.

Pedro Sanchez a prêté serment à 11 heures devant le roi Felipe VI, et en présence de Mariano Rajoy, au palais de la Zarzuela à Madrid. Le chef du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) doit encore nommer les membres de son gouvernement et ce n'est que quand la liste sera publiée au Journal officiel qu'il pourra prendre ses fonctions, dans les jours qui viennent.

Une majorité instable

Après avoir mené son parti à deux défaites électorales cuisantes en 2015 et 2016, Pedro Sanchez a réussi à déboulonner Mariano Rajoy, un vétéran de la politique de 63 ans, au pouvoir depuis 2011. Il a déposé une motion de censure au lendemain de la condamnation du Parti populaire dans un procès pour corruption. Et l'opposition s'est liguée contre Mariano Rajoy, lâché notamment par ses alliés centristes de Ciudadanos.

Pedro Sanchez va devra maintenant démontrer qu'il peut gouverner avec ses 84 députés socialistes après avoir réuni une majorité hétéroclite allant de la gauche radicale Podemos aux indépendantistes catalans et aux nationalistes basques du PNV.

Le nouveau Premier ministre de l\'Espagne, Pedro Sanchez, prête serment, le 2 juin 2018, au palais de la Zarzuela à Madrid.
Le nouveau Premier ministre de l'Espagne, Pedro Sanchez, prête serment, le 2 juin 2018, au palais de la Zarzuela à Madrid. (REUTERS)