Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéos Espagne : des manifestations à Barcelone le jour de la fête nationale

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Barcelone : heurts entre unionistes et pro-indépendantistes
APTN
Article rédigé par
France Télévisions

Le 12 octobre marque le jour de la fête nationale d'Espagne. A Barcelone, une manifestation des unionistes, partisans du maintien de la Catalogne, a rassemblé plusieurs milliers de personnes. En marge de cette manifestation, deux groupes de supporters de foot se sont affrontés.

Les boulevards madrilènes et de nombreux immeubles de la capitale ont été pavoisés aux couleurs de l'Espagne pour la fête nationale, ce jeudi 12 octobre. Les festivités ont pris cette année un tour particulier en raison de la crise politique en Catalogne.

Au cours du défilé militaire à Madrid, près de 4 000 soldats et membres des forces de l'ordre ont défilé devant le roi Felipe VI, son épouse et ses deux filles. Les présidents des régions autonomes sont traditionnellement invités à cette cérémonie. Mais, sans surprise, le chef de l'exécutif de la Catalogne, Carles Puigdemont, était absent.

Grande parade à Madrid, jour de fête nationale

Les partisans de l'unité de l'Espagne ont par milliers déployé le drapeau national aux balcons et aux fenêtres, mais ils ont également défilé dans les rues de Barcelone. Les policiers catalans qui faisaient respecter la sécurité dans les rues ont été embrassés par des manifestants portant le drapeau espagnol.

Des Barcelonais défilent pour la fête nationale

Des heurts ont eu lieu également eu lieu place de Catalogne. Deux groupes de supporters de football se sont affrontés, sans que l'on sache si ces heurts avaient un rapport avec le débat sur l'indépendance de la Catalogne. Tables, chaises de bars et bouteilles ont volé avant l'arrivée des forces de l'ordre.

Dans une autre partie de la capitale régionale de Catalogne, des militants d'extrême droite ont également voulu marquer la journée par leur défilé. On pouvait notamment y apercevoir des bannières de la Phalange espagnole, une organisation politique nationaliste d'obédience fascisante des années 1930.

L'extreme-droite défile dans les rues de Barcelone

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.