Le séparatiste Quim Torra succède à Carles Puigdemont à la présidence de la Catalogne

Ce nouveau-venu en politique a été élu à une courte majorité. Il avait été désigné par Carles Puigdemont pour être candidat à sa succession. 

Quim Torra a été élu président de la Catalogne, lundi 14 mai 2018, par le Parlement de cette région espagnole.
Quim Torra a été élu président de la Catalogne, lundi 14 mai 2018, par le Parlement de cette région espagnole. (LLUIS GENE / AFP)

La Catalogne a enfin un nouveau président. Sept mois après le référendum d'auto-détermination de cette région espagnole, le séparatiste Quim Torra a été élu, lundi 14 mai, à la présidence de la Catalogne par le Parlement catalan. La candidature de cet éditeur de 55 ans a recueilli 66 voix pour et 65 contre (pour 4 abstentions). Il avait été désigné par Carles Puigdemont pour être candidat à sa succession. 

Nouveau-venu en politique, Quim Torra doit maintenant former son gouvernement. Il a également promis pendant la campagne de faciliter au plus tôt le retour au pouvoir de Carles Puigdemont, "le président légitime". Ce dernier a quitté l'Espagne avant d'être inculpé pour rébellion. Il est actuellement en liberté provisoire en Allemagne, où un tribunal doit se prononcer sur son extradition.

Le 1er octobre dernier, plus de deux millions de Catalans (sur un total de 5,5 millions d'électeurs) ont participé à ce référendum interdit par Madrid et que la police a tenté d'empêcher. D'après les organisateurs, 90% se sont prononcés pour l'indépendance.