Eurozapping : un tueur en série jugé en Belgique, Carles Puigdemont au Danemark

Petite sélection de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision ce lundi 22 janvier.

Voir la vidéo
France 3

En Italie comme partout, les inégalités se creusent. Les 1% les plus riches gagnent 240 fois plus que les 20% les plus pauvres. Les plus aisés récoltent 82% des richesses créées dans le monde en 2017. Des chiffres qui inquiètent l'ONG Oxfam à la veille du forum économique mondial de Davos. L'Italie fait tout pour attirer les milliardaires en leur proposant des impôts allégés.

L'Espagne insensible aux tribulations de Carles Puigdemont, qui a quitté Bruxelles pour Copenhague. Pourtant, la justice espagnole n'a pas lancé de mandat d'arrêt européen alors que le parlement catalan vient de proposer son nom pour présider la Catalogne. S'il est réélu, la région restera sous tutelle, a prévenu Madrid.

La France traque des Suisses

Un tueur en série jugé en Belgique. Ancien infirmier puis diacre, il aurait tué sa mère, son beau-frère, au moins dix personnes en fin de vie et peut-être beaucoup plus en leur injectant de l'air avec une seringue. L'homme avait fait des confidences à son psychiatre qui l'a dénoncé. Il risque la perpétuité.

La chasse aux Suisses est ouverte. Ils sont helvètes, travaillent dans leur pays, mais habitent en France, officiellement dans une résidence secondaire, pour profiter de la fiscalité moins lourde en Suisse. Les autorités françaises les traquent. Ils seraient 20 000. Le manque à gagner pour la France dépasserait les vingt millions d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
(JONATHAN NACKSTRAND / AFP)