Espagne : la Catalogne divisée à la veille du scrutin pour l'indépendance

La Catalogne est divisée à la veille du scrutin pour l'indépendance prévu pour ce dimanche 1er octobre et interdit par le gouvernement espagnol.

France 2

Au sujet de l'indépendance de la Catalogne, les deux camps sont irréconciliables à la veille du référendum interdit par le gouvernement espagnol. Sur les 3000 bureaux de vote prévus, Madrid annonce en avoir contrôlé 1300 à la veille du scrutin. Les indépendantistes ne croient pas que la police aura recours à la force et iront voter coûte que coûte.

Les unionistes se manifestent

Au coeur de la capitale catalane, les drapeaux jaunes et rouges défilent : à Barcelone, les anti-indépendance seraient majoritaires. A la veille du référendum, ils donnent de la voix : "Nous sommes espagnols", clament-ils. Moins visibles que les partisans de l'indépendance, ces Catalans ne prendront pas part au vote. Depuis le 29 septembre, les partisans du vote occupent de nombreuses écoles qu'ils transformeront en bureau de vote. Officiellement, ils organisent dans les écoles des ateliers et un grand jour de fête. Pour eux, la nuit sera courte et à même le sol. La police a prévenu : il faudra évacuer les écoles à 6 heures du matin. Personne ne doit pouvoir voter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestation à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 20 septembre 2017.
Une manifestation à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 20 septembre 2017. (CITIZENSIDE/SERGI ESCRIBANO / CITIZENSIDE)