Coronavirus : un désastre pour le tourisme en Catalogne

Vendredi 24 juillet, le gouvernement a annoncé des tests obligatoires pour les voyageurs venant de 16 pays classés à risque. Dans cette liste, ne figure aucun pays européen mais les autorités déconseillent de se rendre dans plusieurs endroits, notamment en Catalogne.

FRANCE 2

L’annonce du gouvernement français a été très mal accueillie en Catalogne. Elise Gazengel, envoyée spéciale de France 2 à Tarragone parle de "coup de grâce" pour les professionnels du tourisme sur place. "La saison touristique est déjà désastreuse pour eux, pour vous donner une idée : le taux d’occupation dans les hôtels n’est même pas de 50 %", selon la journaliste de France 2. Les plages notamment sont peuplées de locaux, alors qu’habituellement il y a beaucoup de Français.

Pourtant la Catalogne redouble de restrictions

Cette annonce de Jean Castex a déplu, le gouvernement catalan réfute le conseil du Premier ministre et préfère parler d’une "mobilité responsable". "Il y a finalement un sentiment d’injustice ici", remarque Elise Gazengel. Pourtant la Catalogne redouble de restrictions, par exemple : toutes les boîtes de nuit restent fermées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Ramblas désertes, à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 2 juillet 2020. 
Les Ramblas désertes, à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 2 juillet 2020.  (JOAN VALLS / NURPHOTO / AFP)