Catalogne : organisation colossale pour le référendum interdit par Madrid

À la veille du référendum pour l’indépendance de la Catalogne, la journaliste Marianne Getti fait le point sur la situation alors que le gouvernement espagnol compte bien empêcher le scrutin.

FRANCE 3

Le référendum pour l'indépendance de la Catalogne se prépare. Malgré l'interdiction du gouvernement espagnol, les Catalans semblent prêts à tout organiser le 1er octobre prochain. Sur place, Marianne Getti fait le point à la veille du scrutin. "L'organisation du référendum est colossale. Selon le gouvernement catalan, il y aura 2315 bureaux de vote, dont 207 rien qu'à Barcelone. Ces chiffres sont d'une précision provocatrice et visent à montrer au gouvernement espagnol que la Catalogne est prête malgré les saisies de matériel qui ont eu lieu ces derniers jours", analyse la journaliste.

Garder son calme

Pour voter, toutes les stratégies sont bonnes, tous les lieux sont exploités : les écoles, les lieux de soins ou encore les places publiques. "Les militants communiquent leurs consignes par des messages cryptés. Le mot d'ordre est avant tout le calme, afin de ne pas se discréditer face aux forces de l'ordre, il faudra rester pacifique. Les policiers seront chargés d'empêcher 5.5 millions de Catalans de se rendre aux urnes le 1er octobre prochain", conclut  Marianne Getti.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des étudiants distribuent des bulletins de vote en vue du référendum, le 27 septembre 2017 à Barcelone.
Des étudiants distribuent des bulletins de vote en vue du référendum, le 27 septembre 2017 à Barcelone. (XAVIER BONILLA / NURPHOTO / AFP)