Catalogne : les entreprises catalanes paient le prix de l'incertitude

Les élections régionales en Catalogne auront lieu jeudi 21 décembre. Un rendez-vous électoral crucial, après la crise qui a opposé Madrid à Barcelone. France 2 a rencontré des entreprises qui ont particulièrement souffert de cette période.

FRANCE 2

3 000 entreprises ont déjà déménagé leur siège social hors de la Catalogne, suite à la crise et au referendum d'autodétermination. Pourtant, cela ne les a pas empêchés de subir le boycott espagnol. Résultat : l'économie de la Catalogne est au ralenti. Producteur d'une tapenade renommée, Roberto Ruiz a vu ses ventes baisser de 70%. "Il y a des consommateurs espagnols qui se sentent insultés par ce qu'il se passe", explique le producteur artisanal. Un boycott de l'Espagne subi de plein fouet par les entreprises catalanes. Il n'existe aucun chiffre officiel sur le boycott, mais près de 25% des Espagnols interrogés ont reconnu dans un sondage qu'ils n'achetaient plus de produits catalans.

Les patrons appellent à la solidarité

Producteur de couteaux et directeur de la société Saigo, Andres Sanchez a été obligé par son fournisseur de déménager le siège social de son entreprise au Centre de l'Espagne. Les petits patrons attendent avec fébrilité le résultat des élections régionales qui auront lieu jeudi 21 décembre. Ils gardent l'espoir que la région la plus prospère d'Espagne rebondisse au plus vite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Envoyé spécial. Catalogne : la guerre des mots
Envoyé spécial. Catalogne : la guerre des mots (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)