Catalogne : l'indépendantiste Roger Torrent élu président du parlement

Il était le candidat préféré des deux principaux partis indépendantistes après les élections qui ont eu lieu en décembre en réponse à la crise avec le pouvoir central à Madrid.

Roger Torrent, applaudi après son élection à la présidence de la Catalogne, le 17 janvier 2018, à Barcelone (Espagne).
Roger Torrent, applaudi après son élection à la présidence de la Catalogne, le 17 janvier 2018, à Barcelone (Espagne). (LLUIS GENE / AFP)

Les indépendantistes catalans ont élu un des leurs, Roger Torrent, à la présidence du parlement de Catalogne, mercredi 17 janvier, lors de la première séance parlementaire depuis les élections régionales du 21 décembre.

Puigdemont voulait être élu depuis Bruxelles

Roger Torrent, élu de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC), a été désigné président du parlement par 65 voix contre 56. Il était le candidat préféré de deux principaux partis indépendantistes, Junts per Catalunya (Ensemble pour la Catalogne) et la Gauche républicaine de Catalogne (ERC).

Le vote a eu lieu en l'absence de huit députés sécessionnistes placés en détention ou en exil volontaire à Bruxelles, dont l'ancien président de la région, Carles Puigdemont, destitué par Madrid. Depuis son exil en Belgique, Carles Puigdemont entendait être investi à la présidence, ce que Madrid refusait, deux mois après la crise politique sans précédent déclenchée par leur tentative de sécession.