Cet article date de plus de trois ans.

Catalogne : Carles Puigdemont veut se "livrer à la vraie justice"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Catalogne : Carles Puigdemont veut se "livrer à la vraie justice"
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le président indépendantiste destitué se trouve à Bruxelles depuis le début de la semaine. Avec ce mandat d'arrêt européen, que va-t-il se passer pour Carles Puigdemont ? Réponse avec Pascal Verdeau à Bruxelles (Belgique).

Carles Puigdemont, le président indépendantiste destitué, se trouve à Bruxelles (Belgique) depuis le début de la semaine. Pour Pascal Verdeau, correspondant de France 3 à Bruxelles, celui-ci "veut coopérer avec les autorités judiciaires belges : 'Je veux me livrer à la vraie justice, pas la justice espagnole', vient-il de déclarer il y a quelques minutes à la RTBF. Ensuite, les juges auront quinze jours pour examiner les incriminations qui figurent dans le mandat d'arrêt européen."

"Un combat incertain"

"En pratique, la remise de la personne recherchée va très vite, entre deux et trois mois", poursuit le journaliste. "Mais il y a des exceptions, et l'avocat belge de l'ex-président catalan va s'engouffrer très vite dans cette brèche, tenter de démontrer que les droits fondamentaux de son client seraient bafoués, violés par Madrid. Un combat incertain, car le principe même du mandat d'arrêt européen est basé sur l'idée que le pays qui fait la demande est un pays sûr."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Catalogne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.