Espagne : le fléau des puits illégaux

En Espagne, des puits clandestins suscitent la polémique. Utilisés par certains agriculteurs, ils posent des problèmes écologiques et font peser un danger sur les promeneurs.

France 2

Dans le sol aride de l’Espagne, de l’Andalousie au Pays basque, ils seraient près d’un million. Sur de très nombreuses parcelles, des puits illégaux ont été creusés pour pomper l’eau des nappes phréatiques gratuitement. Aujourd’hui, ils sont la hantise des randonneurs et une lourde menace pour l’environnement. Près de Malaga (Espagne), en Andalousie, la protection civile a fait de la lutte contre ces puits sa priorité. Juste à côté d’un sentier emprunté par des promeneurs, l’une de ces cavités a été rebouchée récemment et ensevelie sous des pierres. Aucune signalisation ne l’indique. C’est un randonneur de passage qui a alerté les autorités.

Éviter de nouvelles victimes

Ce que les autorités veulent à tout prix éviter : d’autres victimes, comme cet enfant de deux ans mort après être tombé dans un puits, creusé illégalement, il y a deux mois. Depuis, sur les réseaux sociaux de nombreux Espagnols dénoncent la présence de ces puits clandestins. À qui profitent-ils ? À certains agriculteurs qui les utilisent comme leur propre pompe. Les puits clandestins peuvent par ailleurs mettre en danger les nappes phréatiques d’une région.

Le JT
Les autres sujets du JT
Puits Espagne
Puits Espagne (FRANCE 2)