Espagne : après la victoire aux législatives, les socialistes se cherchent des alliés

En Espagne, le Parti socialiste a remporté les élections législatives. Le Premier ministre doit faire des alliances et subir l'arrivée de l'extrême droite au Parlement.

France 3

Pedro Sanchez est arrivé en tête des élections législatives en Espagne. Mais tout n'est pas encore gagné pour le Premier ministre socialiste. Vainqueur du scrutin avec 123 sièges, il devance largement la droite du Parti populaire et le centre de Ciudadanos. Mais il lui manque 53 sièges pour avoir la majorité absolue. Il va devoir faire des alliances, d'abord avec l'extrême gauche Podemos, mais ça ne suffira pas. Il lui faudra une vingtaine de soutiens parmi les 36 élus indépendantistes et régionalistes.

L'extrême droite au Parlement

Les libéraux de Ciudadanos ont fermé la porte à tout soutien lundi 29 avril. Pedro Sanchez reste ouvert aux négociations et se donne un mois pour trouver une coalition. Vox, le parti nostalgique de la dictature de Franco, a fait une percée en remportant 24 sièges. L'extrême droite fera sa première rentrée au Parlement espagnol depuis 1975.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez pendant un meeting de campagne pour les législatives, le 25 avril 2019 à Barcelone.
Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez pendant un meeting de campagne pour les législatives, le 25 avril 2019 à Barcelone. (PAU BARRENA / AFP)