Espagne : 11 personnes détenues après s'être enfuies d'un avion lors d'un atterrissage d'urgence

Au moins neuf autres personnes étaient toujours en fuite samedi, selon les autorités. Les enquêteurs travaillent sur l'hypothèse d'un coup monté en vue d'entrer illégalement dans le pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un officier de police à la base aérienne de Torrejon (Espagne), le 12 octobre 2021. (GUSTAVO VALIENTE / SPUTNIK / AFP)

La police de Palma de Majorque a interpellé, samedi 6 novembre, 11 personnes qui se sont enfuies d'un avion ayant atterri la veille en urgence à l'aéroport de la ville, l'un des plus fréquentés d'Espagne dans l'archipel des Baléares, ce qui a engendré de nombreuses perturbations. L'avion, qui effectuait un vol entre le Maroc et la Turquie, a été dérouté à 19 heures vendredi vers Palma de Majorque en raison du malaise supposé d'un passager, a expliqué la Garde civile à l'AFP.

Une vingtaine de passagers se sont enfuies

Pendant l'évacuation du voyageur soi-disant malade, une vingtaine de passagers ont profité de l'occasion pour s'enfuir de l'avion en courant sur le tarmac. La police et la Garde civile ont immédiatement entamé les recherches dans l'aéroport, paralysant ses activités qui n'ont pu reprendre qu'aux alentours de minuit, après quatre heures d'interruption, selon les autorités aéroportuaires espagnoles.

D'après le quotidien El Pais, les enquêteurs travaillent sur l'hypothèse d'un coup monté en vue d'entrer illégalement en Espagne. "Pour l'heure, 11 personnes ont été retrouvées par la police et la Guardia Civil", a confirmé un porte-parole du gouvernement local. Au moins neuf autres personnes étaient toujours en fuite samedi, selon les autorités. Le passager qui s'était plaint d'un malaise a été transporté à l'hôpital, où il a été déclaré en parfaite santé et arrêté par la police pour "aide à l'immigration illégale et infraction à la loi sur les étrangers", selon le journal.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Espagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.