Cet article date de plus de quatre ans.

Espagne : questions sur la cellule terroriste

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Espagne : questions sur la cellule terroriste
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Ce lundi soir, 21 août, de nouveaux éléments ont été trouvés sur le rôle des complices des attentats de Catalogne. 12 membres de la cellule terroriste ont été identifiés.

Un groupe soudé, presque hermétique, des fratries, des amis d'enfance, tous sont originaires de la même région au Maroc. Tous résident dans la même ville de Ripoll en Espagne. Une cellule de 12 hommes que les services antiterroristes n'ont jamais repérés. Avec des rôles en fonction des âges, ce sont les plus jeunes qui sont passés à l'acte. Younès Abouyaaqoub, 22 ans, conduisait la camionnette de Barcelone jeudi 17 août. Parmi le commando qui a frappé Cambrils le même jour, trois étaient mineurs.

Des ramifications sur le continent européen

Au coeur du réseau, un imam de 42 ans, Abdelbaki Es Satty, le chef de la cellule. En 2012, lors d'un séjour en prison, il rencontre un des terroristes de l'attentat de Madrid de 2004. Il serait à l'origine des autres membres de la cellule. Les autorités s'intéressent aussi aux ramifications du groupe sur le continent européen. L’imam se rendait souvent en Belgique. Deux autres suspects ont séjourné ensemble à Zurich en Suisse. Avec la France, le lien est plus récent. Il y a 10 jours, en région parisienne, l'Audi du commando de Cambrils est flashée par un radar pour excès de vitesse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.