Attentats en Espagne : l’émotion dans le monde

Des réactions unanimes de la quasi-totalité des chefs d’État ont condamné fermement les attentats en Espagne. De nombreuses villes touchées par des actes similaires ont symbolisé leur soutien aux Espagnols.

Voir la vidéo
France 2
Les attentats en Espagne ont ébranlé la France. La tour Eiffel a été éteinte dans la nuit du jeudi 17 au vendredi 18 août, en signe de deuil. Ce vendredi matin, Paris s’éveille sous la pluie, et un passé macabre résonne. Emmanuel Macron a réagi sur Twitter, en espagnol, pour exprimer sa solidarité, et en français : "la France paie un lourd tribut dans cette terrible attaque de Barcelone. Plein soutien aux victimes, à leurs familles et à leurs proches."

Un risque permanent

En déplacement dans le Gers, le Premier ministre Edouard Philippe a affiché sa fermeté et sa détermination inébranlable face au terrorisme. "C’est un combat collectif que nous allons devoir mener pendant longtemps. Nous le savons. Nous devons être conscients que cette menace est élevée, que le risque est permanent", a-t-il insisté.
Le JT
Les autres sujets du JT
 La tour Eiffel, le 16 novembre 2015.
 La tour Eiffel, le 16 novembre 2015. (MAXPPP)