"Woman at war" : la guerre d'une écologiste radicale

Le film islandais "Woman at war" dresse le portrait d'une militante écologiste radicale qui s'attaque à une multinationale de l'aluminium.

Voir la vidéo
France 3

Elle ne recule devant rien. Militante écologiste radicale, elle mène un combat solitaire chez elle en Islande en privant sans cesse d'électricité une multinationale de l'aluminium. Elle veut toucher l'opinion par ses gestes spectaculaires, comme tous les défenseurs de l'environnement, à l'image des combattants de Greenpeace. "C'est comme si on revenait l'âge de la pierre avec ce capitalisme consommateur et producteur de déchets. Nous sommes la dernière génération à pouvoir sauver des choses", estime le réalisateur de Woman at war, Benedikt Erlingsson.

Double vie

L'héroïne du film, au cinéma mercredi 4 juillet, a une double vie. La gentille prof de chant peut vite se muer en une éco-guerrière redoutable habitée par sa terre d'Islande. Le film est aussi un hommage à la beauté de cette île, un des grands paysages d'Europe encore intacts. Mais jusqu'à quand ?

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'affiche du film \"Woman at war\"
L'affiche du film "Woman at war" (France 3)