Cet article date de plus de neuf ans.

Waco, AZF : le nitrate d'ammonium en commun

Le nitrate d'ammonium pourrait être responsable de l'explosion d'une usine d'engrais du Texas mercredi soir. Par le passé, cette substance a été impliquée dans des accidents majeurs tels qu'AZF à Toulouse en 2001 ou celui, encore plus ancien, de Brest en 1947.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Mike Stone Reuters)

On
ignore encore les causes exactes de l'explosion d'une usine d'engrais près de Waco,
au Texas, mais
le nom d'une substance revient avec insistance : le nitrate d'ammonium. Quand
il est seul et bien protégé, il n'est pas dangereux. Par contre, dès qu'il est
mélangé avec un combustible ou si un incendie se déclare, il devient un
explosif et a déjà causé de nombreux accidents industriels.

NH4NO3

Le
nitrate d'ammonium, de formule chimique NH4NO3, se présente sous forme de
poudre blanche ou de granulés très solubles dans l'eau. Le nitrate d'ammonium est un engrais azoté utilisé à grande échelle dans l'agriculture.

Il
devient dangereux si on le chauffe trop. A partir de 210°, il se décompose, et
au-delà de 290°, il peut devenir explosif.

Il
devient également dangereux si il est "contaminé ", c'est-à-dire
mélangé, selon Olivier
Riou. 

Lorsqu'on
évite de mélanger des combustibles avec du nitrate d'ammonium, "les
risques de détonations sont extrêmement limités voir nuls" (Olivier Riou)

L'enseignant-chercheur
spécialisé dans le contrôle des risques industriels explique que
pour ne pas provoquer d'accidents, il faut "éviter le mélange du nitrate
d'ammonium avec des combustibles de toutes formes : carburants, fioul,
produits pétroliers mais aussi le sucre ou le chlore
". Il ajoute que
"lorsqu'on évite ce genre ce type de contamination, les risques de
détonations sont extrêmement limités voir nuls
".

Une série
d'accidents majeurs

La
problématique du stockage et du transport du nitrate d'ammonium est connue
depuis les années 30. Il y a déjà eu des explosions très meurtrières dans
plusieurs pays.

16 avril
1947, Texas City (USA)
 : plus de 500 morts. Le feu prend dans un bateau
qui transporte du nitrate d'ammonium. Le capitaine du Grandcamp décide de
fermer la cale en question et d'obturer les ventilations. Le navire explose
alors que les pompiers interviennent. Non loin, un autre bateau, qui rempli de
nitrate, prend également feu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.