VIDEO. Mais comment se développent les bois des cervidés ?

La plupart des cervidés mâles en possèdent. Les bois sont des organes osseux qui ornent la tête de cette famille de ruminants. Réglé comme une horloge, leur développement est bien plus complexe qu'il n'y paraît.

brut
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ils tombent et repoussent chaque année. La croissance des bois des cervidés est en lien direct avec le cycle sexuel de l'animal. Ils poussent d'abord tout au long du printemps, à raison d'environ 3 cm par jour. C'est la croissance osseuse la plus rapide au monde. Les bois sont alors recouverts de velours, un tissu qui assure leur protection et leur vascularisation tout au long du processus.

L'été, c'est la "frayure" ou la chute du velours. Ce moment marque la fin de la pousse des bois. Le cervidé se débarrasse alors du tissu en le frottant aux arbres ou en le mangeant.

Un instrument de combat

À l'automne, les bois sont prêts pour la période de rut où leur principale fonction entre en jeu : la lutte pour la reproduction. Puis, à la fin de l'hiver et de la période de rut, le bois tombe naturellement grâce à une chute de testostérone qui l'affaiblit à sa base.

Le cycle est ensuite prêt à recommencer à partir des pédicules, qui marquent l'emplacement des bois. Chez certaines espèces, plus l'animal vieillira, plus il développera des bois longs et complexes. De leur côté, les femelles auront tendance à se reproduire avec les mâles aux bois les plus massifs car ils sont synonymes de bonne santé et de force.

VIDEO - Mais comment se développent les bois des cervidés ?
VIDEO - Mais comment se développent les bois des cervidés ? (BRUT)