Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Le fast-food écolo ? "On te bourre le crâne en formation", mais "c'est une sombre arnaque"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Envoyé spécial. Le fast-food écolo ? "On te bourre le crâne en formation", mais "c'est une sombre arnaque"
ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le 18 octobre, "Envoyé spécial" fait les poubelles des fast-foods, qu'une loi oblige depuis deux ans à trier leurs déchets. Une chaîne haut de gamme affiche des valeurs écolos, mais la réalité découverte par l'équipe du magazine est un peu différente…

En payant salades ou soupes bio au prix fort dans les restaurants Exki, une chaîne de restauration rapide haut de gamme née en 2001, le client achète aussi la promesse d'un comportement écologique vertueux. Qu'en est-il dans la réalité ? Une journaliste d'"Envoyé spécial" s'est fait embaucher dans l'un des restaurants parisiens de la chaîne. 

"Tout va dans les poubelles noires"

Chaque matin en cuisine, trois employés confectionnent les sandwichs. Le restaurant en vend environ 200 par jour. Mais pourquoi sont-il systématiquement emballés dans du plastique ? "Ça fait des années qu'on nous pose la même question, répond l'employé, et personne n'en a rien à foutre."

Des habitudes que les employés ont bien du mal à comprendre, il y en a d'autres : les cartons d'emballage ne sont pas triés. Un seul employé le fait, de sa propre initiative. "En fait, on ne fait pas le tri ici, confie-t-il. Tout va dans les poubelles noires. (...) C'est une sombre arnaque, tout ça." Mais encore ? "On te bourre le crâne en formation, genre ‘on est écolos’, mais on n'a même pas de bac à verre. Parce que… il n'y a pas la place, c'est compliqué…"

"Les clients trient quand même, c'est juste que ça ne sert à rien"

Pas de tri chez Exki, c'est ce que confirme une autre employée. Côté client, ces deux poubelles en salle, dont l'une réservée aux bouteilles et canettes, "c'est un mensonge", déclare-t-elle. "On ne fait aucun tri ici. Les clients trient quand même, c'est juste que ça sert à rien, ça finit dans la même benne."

Une enseigne écolo qui ne respecte pas la loi sur les déchets… Certains employés trouvent ça un peu dur à avaler, comme cette jeune fille, qui a déjà évoqué le problème. "Quand tu leur dis, tu as l'impression de passer pour une chieuse…" "Une question de flemme, selon elle. Pour eux, c'est money money."

Extrait de "Déchets : les fast-foods hors-la loi ?" un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 18 octobre 2018.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.