Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Déraillement d'un train de produits chimiques : y a-t-il un risque de catastrophe sanitaire dans l'Ohio ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min
Déraillement inquiétant d'un train aux Etats Unis : ce qu'il faut savoir du ''Tchernobyl américain''. Le point sur la catastrophe d’East Palestine, aux États-Unis, dans la chronique “1 planète, des solutions” réalisée par NOWU en partenariat avec France Info. -
Chronique environnement 17.02 Déraillement inquiétant d'un train aux Etats Unis : ce qu'il faut savoir du ''Tchernobyl américain''. Le point sur la catastrophe d’East Palestine, aux États-Unis, dans la chronique “1 planète, des solutions” réalisée par NOWU en partenariat avec France Info. - (France Info)
Article rédigé par NOWU - Pauline Vallée
France Télévisions
La chronique "Une planète, des solutions” réalisée par NOWU en partenariat avec franceinfo, revient sur la catastrophe ferroviaire d'East Palestine, aux Etats-Unis.

Le 3 février dernier, un train de marchandises transportant plusieurs produits chimiques déraille, pour des raisons encore inconnues, près du village d’East Palestine, dans la région Ohio aux États-Unis.

L’accident entraîne un énorme incendie, heureusement sans faire de victime. Les autorités font évacuer 2000 personnes dans la zone concernée pour leur éviter de respirer des fumées potentiellement mortelles.

Les personnes évacuées ont été autorisées à rentrer chez elles 5 jours plus tard, le 8 février. Les habitants ont même été ré-autorisés à boire l’eau du réseau municipal.

Pas de risque sanitaire selon les autorités

L’inquiétude grandit néanmoins parmi la population locale sur l’impact du chlorure de vinyle, un des produits transportés par le train. Ce gaz incolore, cancérigène et très inflammable entre notamment dans la fabrication du plastique PVC. 

Pour éviter qu’il n’explose au contact des wagons en feu, les autorités ferroviaires ont provoqué des rejets volontaires "contrôlés" de ce produit dans l’environnement. La combustion du chlorure de vinyle a entraîné l'émission d’autres composés chimiques, comme le chlorure d’hydrogène et le phosgène.

L’exposition excessive au chlorure de vinyle peut entraîner, à court terme, des vertiges, maux de tête, somnolence. Une exposition chronique sur le long terme augmente le risque de développer certains cancers, dont une forme rare de cancer du foie.

Des habitants de la région se sont plaints de nausées et maux de tête, mais l'Agence de protection de l’environnement américaine a expliqué que cela pouvait se produire suite à l'inhalation, même en faible quantité, de produits chimiques, sans que ce ne soit pour autant dangereux pour la santé.

3500 poissons tués

Concernant la contamination environnementale (air, eau, sol…), là encore, les autorités se sont voulues rassurantes. L’Agence de protection de l’environnement locale assure surveiller la qualité de l’air et de l’eau : d’après ses dernières analyses il n’y a pas de trace significative de contamination.

Mary Mertz, directrice du département des ressources naturelles de l'Ohio, a tout de même déclaré lors d’une conférence de presse que l’incident aurait entraîné la mort de 3500 poissons de 12 espèces différentes.

En parallèle, sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes ont partagé des photos et vidéos montrant, d’après eux, des animaux morts (poules, grenouilles, poissons…) des suites d'une contamination.

Une chose est sûre : il reste beaucoup d’inconnues sur cet accident, que ce soit l’impact à long terme de toutes les substances rejetées dans l’environnement, ou leur potentiel “effet cocktail”. Kurt Kohler, de l’Agence de protection de l’environnement de l’Ohio, a déclaré que le nettoyage et la surveillance du site pourraient prendre des années.

NOWU c’est le média positif pour s’informer et se bouger pour la planète ! Sa mission : permettre aux jeunes Européens de devenir des acteurs face aux défis environnementaux grâce à des contenus déculpabilisants et tournés vers les solutions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.