Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Coup de com des chasseurs : "Moi, si je suis un lapin, à la fin de leur clip, j'adhère à la Fédération"

Les chasseurs, premiers écologistes de France ? En tout cas, ils leur ont piqué tous leurs codes pour un clip destiné à redorer leur image. Pour "Complément d'enquête", décryptage d'une stratégie de communication "à la Trump".

COMPLÉMENT D'ENQUÊTE/FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Je passe ma vie dans les champs, dans les bois, commence-t-il d'une voix qui tremble un peu. Je tire ou je tire pas, hein... mais ma vie, c'est la nature. Je suis un peu ému en disant ça, parce qu'on est tellement mal compris…" Ils ont mauvaise réputation, les chasseurs, et ils en souffrent. Alors que, dans le monde de la chasse, "les nuisibles, les bécasses, les sangliers... il faut savoir tout gérer. Nous sommes les premiers... comment dirais-je... écolos", finit par lâcher l'un d'eux.

Un clip avec chien, mais sans fusil… ni sang

"Les chasseurs, premiers écologistes de France" ? C'est le message martelé depuis l'été 2018 à coups d'affiches placardées dans les grandes villes et de clip sur les réseaux sociaux. Un clip tout en lumière rasante, avec biches et chamois… mais sans un seul fusil, où le chasseur ressemble à un scientifique au service de la nature. 

"Ils ont repris tous les codes des ONG pro-environnement, on a presque l'impression qu'ils vont nous demander de l'argent à la fin pour protéger la nature, détaille Philippe Moreau-Chevrolet (MCBG Conseil). On voit juste le chien, mais on ne voit jamais de fusil, jamais de sang, jamais de mort."

"Plus c'est gros, plus ça passe"

Un copié-collé d'une vidéo de France Nature Environnement, qui fédère des associations de protection de l’environnement ? On pourrait s'y méprendre tant les images se ressemblent. Pour "Complément d'enquête", le spécialiste des stratégies de communication décrypte ce joli coup de com'. "Moi, si je suis un lapin, à la fin du clip, j'adhère à la Fédération des chasseurs, donc c'est quand même bien fait", reconnaît-il.

"C'est de la communication à la Trump, conclut-il. C'est-à-dire qu'on va affirmer quelque chose de totalement improbable, et plus c'est gros, plus ça passe. Vous me reprochez quelque chose qui est de ne pas aimer l'environnement, je vais vous dire 'je suis plus écologiste que vous'. Il n'y a pas de meilleure réponse… c'est tellement gonflé, ça demande tellement de culot qu'on est quand même un peu scotché."

Extrait de "Les saigneurs de France", un reportage à voir dans "Complément d'enquête" le 4 octobre 2018.

Coup de com des chasseurs : \"Moi, si je suis un lapin, à la fin de leur clip, j\'adhère à la Fédération...\"
Coup de com des chasseurs : "Moi, si je suis un lapin, à la fin de leur clip, j'adhère à la Fédération..." (COMPLÉMENT D'ENQUÊTE/FRANCE 2)