Une plateforme pétrolière évacuée en mer du Nord, au large de la Norvège, après avoir été percutée par un navire

Le personnel, évalué à 276 salariés, a été évacué par hélicoptère en direction d'autres plateformes situées à proximité, a dit Equinor, qui évalue les dégâts provoqués par la collision.

La plateforme Statfjord A, le 13 décembre 2007. 
La plateforme Statfjord A, le 13 décembre 2007.  (HOMMEDAL MARIT / SCANPIX NORWAY / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Equinor, spécialiste norvégien de l'exploitation pétrolière et gazière, a ordonné, vendredi 7 juin, l'évacuation de sa plateforme Statfjord A, percutée un peu plus tôt par un navire de ravitaillement. Le personnel, évalué à 276 salariés, a été évacué par hélicoptère en direction d'autres plateformes situées à proximité, a dit Equinor qui évalue les dégâts provoqués par la collision. La plateforme est située entre la Norvège et les îles Shetland (Royaume-Uni), sur un des principaux gisements de la mer du Nord. L'installation n’était pas en production au moment de l’incident, précise l'exploitant dans un communiqué

La plateforme A est entrée en service en 1979. La partie supérieure représente 41 500 tonnes, la hauteur totale est de 270 mètres. Deux autres plates-formes B et C sont ensuite entrées en activité en 1982 et 1985. Statfjord est gérée par Equinor, qui y détient une participation de 44,3%, ExxonMobil, propriétaire à 21,4% et Spirit Energy pour le restant.