Cet article date de plus de dix ans.

Un important séisme de magnitude 7,1 s'est produit au large des côtes nord-est du Japon

Cette secousse tellurique n'a provoqué aucun dégât mais par mesure de précaution les employés travaillant à la remise en marche de la centrale nucléaire endommagée de Fukushima ont été brièvement évacués du site.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des habitants observent la côte japonaise suite à l'avertissement de l'agence météorologique nationale, le 10/7/2011. (AFP - Jiji Press JIJI)

Cette secousse tellurique n'a provoqué aucun dégât mais par mesure de précaution les employés travaillant à la remise en marche de la centrale nucléaire endommagée de Fukushima ont été brièvement évacués du site.

L'agence météorologique nationale, qui avait déclenché un "avertissement" contre les risques d'un tsunami pouvant atteindre 50 cm sur le rivage des préfectures d'Iwate, Miyagi et Fukushima, a levé sa mise en garde à 4H45 (heure française) près de deux heures après le séisme.

La compagnie d'électricité Tokyo Electric Power (Tepco), qui gère la centrale nucléaire de Fukushima, gravement endommagée par le séisme et le tsunami du 11 mars, a indiqué qu'elle n'avait pas été informée de nouveaux incidents après la secousse de dimanche.

"Nous sommes encore en train de procéder à des vérifications, mais le refroidissement des réacteurs se poursuit", a précisé une porte-parole.

Samedi, le ministre japonais chargé de la crise nucléaire, Goshi Hosono, avait fait savoir que Tepco avait mis en place un système capable de refroidir de façon stable les réacteurs de la centrale, première étape avant l'"arrêt à froid" des trois réacteurs.

Lire aussi

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.