Cet article date de plus de huit ans.

Trop d'incendies dans les centrales nucléaires, l'ASN s'inquiète

Trop d'incendies dans les centrales, l'Autorité de sûreté nucléaire s'inquiète Le directeur général de l'Autorité française de sûreté nucléaire (ASN) appelle à accroître la sécurité des sites nucléaires où une centaine de départs de feu ont été enregistrés en 2011 selon les derniers chiffres connus.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Caroline Caldier Radio France)

Publiée mi-août sur le site internet de l'ASN, une note d'information s'inquiète du nombre d'incendies recensés dans les centrales nucléaires françaises sur une année. "Sur la centaine de départs de feu en 2011, une dizaine sont considérés comme significatifs en terme de sûreté nucléaire" ", indique le directeur général de l'Autorité de sûreté nucléaire, Jean-Christophe Niel.

"Le risque d'incendie représente un risque majeur parce qu'il peut conduire à rejeter de la radioactivité dans l'environnement s'il est mal géré" , souligne encore Jean-Christophe Niel. "Ensuite parce qu'il peut également endommager des matériels ou par exemple des groupes électrogènes qui sont absolument nécessaires à la sûreté de l'installation. C'est un risque qui doit être pris très au sérieux."

Selon l'ASN, plus de 40% des centaines de départs de feu recensés en 2011 ont pour origine des *"défauts électriques"* . L'ASN propose sur son site une vidéo, destinée aux opérateurs et à leurs employés, intitulée "Maîtriser un incendie dans une installation nucléaire". Car si EDF a fait des progrès, notamment sur la conception de ses bâtiments et sur l'isolement, le groupe doit *"multiplier les exercices incendie"* et *"poursuivre des efforts quant à la gestion des matières inflammables dans les installations"* , estime Jean-Christophe Niel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.