Schiste : en Angleterre, des manifestations provoquent l'arrêt d'un forage

Cuadrilla Resources, une entreprise d'extraction pétrolière britannique, a interrompu ses forages dans le sud de la Grande-Bretagne. Des opposants à l'extraction manifestent devant un de ses sites et la compagnie estime que cela fragilise la sécurité.

(Luke MacGregor Reuters)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En Grande-Bretagne aussi, le
schiste fait débat
. Ce vendredi, des manifestations ont entraîné l'interruption
des forages de l'entreprise Cuadrilla Resources, au sud du pays.

Des opposants à l'extraction
des gaz de schiste par fracturation hydraulique se sont rassemblés sur le site
de Balcombe, dans le West Sussex. Les manifestants demandent à changer cette
méthode d'extraction, car elle comporte des risques de tremblement de terre et
de pollution de l'eau des nappes phréatiques.

"Nous prévoyons de
reprendre l'intégralité de nos activités dès que la sécurité sera
rétablie
", a expliqué Cuadrilla Resources dans un communiqué. Sur
le site de Balcombe, elle exploite des puits conventionnels afin de sonder les
ressources du site mais n'exclut d'avoir recours à la fracturation hydraulique
en fonction des résultats de ses recherches.

Ce week-end, de nouvelles manifestations sont prévues à Balcombe. La police
estime que plus d'un millier de personnes pourraient y participer.