Réchauffement climatique : "10% de la population mondiale vit à moins de dix mètres au-dessus du niveau de la mer"

Jean-Christophe Batteria est sur le plateau de France 3 pour expliquer la situation actuelle du réchauffement climatique et ses conséquences sur la planète.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Alors que l'année 2017 est considérée comme une année noire pour la planète, Jean-Christophe Batteria précise qu'il y a une différence entre le réchauffement climatique observé et les conséquences concrètes sur la planète. "Il y a ce que les scientifiques observent, le réchauffement, puis il y a le dérèglement de toute la machine météo et ça, c'est ce que les populations subissent", déclare Jean-Christophe Batteria. 2017 monte sur le podium des trois années les plus chaudes de tous les temps, derrière 2015 et 2016. "Depuis 1950, la température moyenne du globe a gagné 1 degré Celsius. La plupart de cette augmentation s'est faite ces dix dernières années", poursuit le journaliste.

Vers la disparition de plusieurs pays ?

La montée des océans suit la même tendance que le réchauffement climatique : +7 centimètres depuis 1993. Or, "10% de la population mondiale vit à moins de dix mètres au-dessus du niveau de la mer. D'ici la fin du siècle, des pays comme le Suriname, la Guyane ou les Pays-Bas, pourraient totalement disparaître", conclut Jean-Christophe Batteria.

Le JT
Les autres sujets du JT
Atlantic City, ville désormais désertée, se situe seulement quelques dizaines de centimètres au-dessus du niveau de la mer. Et avant même que Sandy ne touche terre, des carrefours étaient déjà plongés sous les eaux.
Atlantic City, ville désormais désertée, se situe seulement quelques dizaines de centimètres au-dessus du niveau de la mer. Et avant même que Sandy ne touche terre, des carrefours étaient déjà plongés sous les eaux. (MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)