Pesticides : l'Union européenne interdit trois néonicotinoïdes dangereux pour les abeilles

L'UE s'appuie sur des évaluations négatives de l'Agence européenne pour la sécurité des aliments (Efsa), publiées en 2013 et confirmées en février dernier.

L\'Union européenne interdit trois néonicotinoïdes dangereux pour les abeilles, dans un vote du 27 avril 2018.
L'Union européenne interdit trois néonicotinoïdes dangereux pour les abeilles, dans un vote du 27 avril 2018. (MAXPPP)

Ces pesticides étaient déjà soumis à des restrictions d'usage dans l'Union européenne. Désormais, trois néonicotinoïdes considérés comme dangereux pour les abeilles vont être presque totalement interdits, après le vote vendredi 27 avril d'une majorité d'Etats membres, a annoncé la Commission européenne.

Une action en justice des deux géants des pesticides

En 2013, l'Union avait déjà imposé des restrictions d'usage pour la clothianidine, l'imidaclopride et le thiaméthoxame, des substances neurotoxiques qui s'attaquent au système nerveux des insectes. Ces restrictions sont contestées en justice par deux géants des pesticides dont les produits sont directement concernés, le suisse Syngenta et l'allemand Bayer.

Mais l'Union européenne n'a pas attendu l'issue de cette procédure toujours en cours pour interdire totalement ces pesticides. L'UE s'appuie sur des évaluations négatives de l'Agence européenne pour la sécurité des aliments (Efsa), publiées en 2013 et confirmée en février dernier. Cette interdiction s'applique désormais à toutes les cultures en plein champ, avec pour seule exception les usages en serre, à condition que graines et plantes ne quittent pas leur abri fermé.