Herbicide : la Commission européenne prolonge temporairement l'autorisation du glyphosate

Bruxelles a justifié cette décision par le refus des Etats membres de "prendre leur responsabilité" sur le sujet.

L\'herbicide glyphosate est commercialisé par le géant de l\'agroalimentaire Monsanto sous la marque \"Roundup\"
L'herbicide glyphosate est commercialisé par le géant de l'agroalimentaire Monsanto sous la marque "Roundup" (SEBASTIEN JARRY / MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La Commission européenne a annoncé mercredi 29 juin la prolongation de l'autorisation d'utiliser du glyphosate dans l'Union européenne, pour une période de 18 mois maximum. L'usage de cet herbicide, qui pourrait avoir des effets sur la santé, divise depuis plusieurs semaines les Etats membres. 

Dans un communiqué, l'exécutif européen a expliqué avoir "décidé de prolonger l'autorisation du glyphosate pour une période limitée, jusqu'à ce que l'Agence européenne des produits chimiques publie son avis, au plus tard à la fin de 2017". La Commission s'est résolue à assumer la prolongation de la licence du glyphosate, faute d'être parvenue à trouver une majorité qualifiée auprès des Etats membres.

Les représentants des 28, réunis à plusieurs reprises au sein d'un comité technique chargé de se prononcer sur l'autorisation de certaines substances chimiques, n'ont jamais réussi à s'entendre sur la question. Lors d'un dernier vote le 24 juin, malgré une majorité simple de 19 pays en faveur de l'interdiction, la proposition de la Commission avait été rejetée car le quorum n'était pas atteint en terme de population représentée (52% contre 65% requis).