VIDEO. "C'est chiant du matin au soir d'être ministre", dit Nicolas Hulot

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, est revenu, vendredi sur France Inter, sur sa place au gouvernement et son sentiment à l'égard de l'action politique qu'il conduit.

FRANCE INTER / RADIO FRANCE
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Nicolas Hulot a "franchement le sentiment" que les choses vont dans le bon sens avec le gouvernement. Interrogé sur la place qu'il y occupe et sa popularité dans l'opinion publique, vendredi 1er décembre sur France Inter, le ministre de la Transition écologique a d'ailleurs expliqué que s'il n'avait "pas ce sentiment", il se poserait la question d'y rester. "C'est chiant du matin au soir d'être ministre, explique le ministre, ça n'a d'intérêt que si vous avez le sentiment de faire avancer les choses."

Pour autant, Nicolas Hulot affirme qu'il sera "heureux" quand, sur les sujets de santé, d'environnement, de transition énergétique, et d'économie sociale et solidaire, il aura le sentiment "d'avoir engagé des dynamiques irréversibles".

Je ne me pose pas la question, tous les matins, de savoir si je vais être au gouvernement demain matin

Nicolas Hulot

à France Inter

Nicolas Hulot est revenu sur sa vision du poste de ministre. "Je suis là, non pas pour rester, pour exister. Je suis là pour faire. Même si parfois, évidemment, j'aimerais que ça avance plus vite", a regretté le ministre de la Transition écologique et solidaire.

Nicolas Hulot assure ne pas agiter la question de sa présence au gouvernement,  "comme une sorte de menace" avec ses différents interlocuteurs. Il reste car "on n'en part pas comme ça au bout de six mois" au prétexte de "quelques contrariétés". "Il faut, poursuit-il, combiner les souffrances du court terme et les enjeux du long terme. C'est donc une synchronisation qui est fatigante, épuisante, mais on est là pour ça."

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, le 1er décembre 2017, sur France Inter.
Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, le 1er décembre 2017, sur France Inter. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)