L'Etat lance un site web pour pousser les agriculteurs à sortir du glyphosate

L'Elysée espère créer une "dynamique de progrès" pour aboutir à l'arrêt de l'utilisation de cet herbicide dans les trois ans, comme s'y est engagé le président de la République.

Un agriculteur français pulvérise du glyphosate, le 11 mai 2018.
Un agriculteur français pulvérise du glyphosate, le 11 mai 2018. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La "start-up nation" appliqué au glyphosate. L'Etat a lancé, jeudi 22 novembre, un site déclaratif où les agriculteurs qui "sortent" du glyphosate pourront partager leurs pratiques alternatives et encourager les autres, a indiqué la présidence. Ce site (www.glyphosate.gouv.fr) constitue la "start-up d'Etat" post-glyphosate promise par Emmanuel Macron, le 9 octobre, pour aider les agriculteurs à se passer de ce désherbant, a expliqué l'Elysée.

"Essaimer les bonnes pratiques"

"L'objectif du président de la République est d'essaimer les bonnes pratiques, d'être responsabilisateur et être dans la dynamique du changement", selon les conseillers de la présidence, pour qui "rien n'est plus convaincant que l'exemple d'un voisin". L'exécutif espère créer une "dynamique de progrès" autour de ces initiatives individuelles pour aboutir à l'arrêt de l'utilisation du glyphosate dans les trois ans, comme s'y est engagé le président de la République.

Selon l'Elysée, "c'est une démarche de start-up d'Etat car ce site permet de mettre en place dans l'Etat une équipe en mode projet, temporaire, qui mobilise toutes les compétences pour sortir du glyphosate, jusqu'à ce qu'on ait réussi l'objectif". Beaucoup de chemin reste à faire. Jeudi, vers 20 heures, le site affichait 0 agriculteur sorti du glyphosate et 0 agriculteur engagé à sortir.