Etats-Unis : le Roundup de Monsanto à nouveau jugé cancérigène

La justice américaine vient de donner raison à un septuagénaire qui affirmait que le désherbant à base de glyphosate était responsable de son cancer. 

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Symbole de victoire ou de soulagement, une simple photo avec ses avocats dans leur bureauL’Américain Edwin Hardeman souffre d'un lymphome, un cancer du sang. Il a utilisé du Roundup pendant 25 ans pour désherber sa propriété. Et pour la première fois au niveau fédéral, le jury reconnaît le produit comme facteur substantiel de son cancer. Le procès va se poursuivre pour déterminer la responsabilité du fabricant. 

11 200 actions en justice en cours aux États-Unis 

Monsanto a été racheté l'an dernier par Bayer. Les sommes en jeu sont énormes. Dans la même ville de Californie, San Francisco, et pour le même cancer, un jardinier a déjà fait condamner le groupe l'an dernier à 78 millions de dollars de dommages et intérêts. Pas moins de 11 200 actions en justice sont en cours rien qu'aux États-Unis. En France, un céréalier mène le même bras de fer contre la firme depuis douze ans. Son jugement en appelaura lieu le 11 avril. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Roundup est l\'un des principaux pesticides fabriqués par Monsanto.
Le Roundup est l'un des principaux pesticides fabriqués par Monsanto. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)