À Strasbourg, des paniers bio sur ordonnance pour les femmes enceintes

Publié
Ordonnance verte pour femmes enceintes
FTR
Article rédigé par
France Télévisions

Strasbourg expérimente une "ordonnance verte" qui permet à des femmes enceintes d'avoir accès gratuitement à des paniers de légumes bio chaque semaine. L'objectif : lutter contre l'exposition des femmes et de leurs futurs enfants à des substances nocives. #IlsOntLaSolution

Après le sport prescrit sur ordonnance, ce sont désormais les légumes bios et locaux qui le sont ! Depuis la mi-novembre, la ville de Strasbourg a mis au point un nouveau dispositif : "l'ordonnance verte". 800 femmes enceintes peuvent se voir prescrire par un médecin, un panier bio et local de légumes chaque semaine. L'objectif de cette opération : lutter contre l'exposition aux perturbateurs endocriniens. 

Les perturbateurs endocriniens sont des substances particulièrement nocives pour les foetus qui peuvent causer des anomalies de développement et de graves pathologies. "On entend énormément parler des perturbateurs endocriniens et je me suis dit que pendant la grossesse ce serait d'autant plus important", raconte Alice qui s'est fait prescrire une "ordonnance verte".

Une première en France

"450 000 euros sont investis dans la santé des femmes mais aussi des enfants car on sait qu'en réduisant leur exposition aux perturbateurs endocriniens on aura des enfants et des adultes en meilleure santé", détaille Alexandre Felt, adjoint à la santé publique de la mairie de Strasbourg. Cette initiative, la première en France, est aussi un moyen pour la ville, de favoriser les circuits courts.

En parallèle de ces paniers bios de légumes, toutes les participantes suivent des ateliers de sensibilisation aux produits chimiques présents dans leur environnement et notamment dans l'alimentation. La ville de Strasbourg mise également sur la promotion de cette alimentation saine pour réduire le nombre d'enfants atteints d'obésité ou de diabète. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.