Cet article date de plus de douze ans.

Nucléaire: "Au nom de la France", Copé demande l'arrêt des négociations PS-EELV

En ce 11 novembre, en marge de l'inauguration du Musée de la Grande guerre, le secrétaire général de l'UMP emploie les grands mots pour exhorter François Hollande à arrêter les négociations avec les Verts sur le nucléaire". Des propos vivement critiqués par les écologistes.
Article rédigé par Sylvie Johnsson
Radio France
Publié Mis à jour
Franceinfo (Franceinfo)

 C'est donc "au nom de la France", que Jean-François Copé s'est engagé dans ce débat, parce qu'il est "très inquiet" des discussions entre le PS et les Verts, "sur le dos des Français" dans la perspective de 2012.

"Monsieur Copé est au-delà de ce qui est tolérable dans le débat public"

Réaction indignée de Cécile Duflot, la secrétaire nationale d'EELV. Elle estime que le secrétaire général de l'UMP  "n'a pas le droit de parler au nom de la France quand il est visiblement en service commandé..."


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.