Cet article date de plus de neuf ans.

Nouvelle fuite d'eau radioactive à la centrale de Fukushima

Une nappe de 45 tonnes d'eau polluée s'est en partie échappée dans l'océan Pacifique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une nouvelle nappe d'eau radioactive a été découverte par Tepco dans les installations de décontamination de la centrale de Fukushima (Japon), le 4 décembre 2011. (TEPCO / AFP)

De l'eau radioactive a pollué une nouvelle fois les côtes autour de la centrale accidentée de Fukushima, au Japon. Une nappe de 45 tonnes d'eau irradiée a été découverte autour d'un condensateur, a annoncé lundi 5 décembre l'opérateur du site, Tokyo Electric Power (Tepco).

FTVi / REUTERS

La majeure partie du liquide contaminé est restée à l'intérieur des bâtiments, mais quelque 300 litres auraient coulé vers un caniveau débouchant dans l'océan. Une barrière de sacs de sable a été dressée à la hâte pour empêcher l'eau de s'échapper. Des techniciens ont été dépéchés sur les lieux pour trouver la cause de cet écoulement qui s'est produit à proximité d'un système de décontamination des eaux usées.

Dans les semaines qui ont suivi l'accident nucléaire, causé par le séisme puis le tsunami du 11 mars, Tepco a déversé 10 000 tonnes d'eau légèrement radioactive dans l'océan Pacifique. Les tests effectués pour l'instant n'ont cependant pas mis en évidence de dégâts directs sur la faune ou la flore marine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.