Naufrage du "Grande America" : le premier conteneur remorqué

Une semaine après le naufrage du navire, la nappe d'hydrocarbure reste encore loin des côtes, mais un des conteneurs a été récupéré avec à l'intérieur six tonnes de chips. 

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Plus de six tonnes de chips, c'est le contenu de ce premier conteneur remorqué depuis la haute mer après le naufrage du cargo Grande America. Il est arrivé mardi 19 mars à La Rochelle (Charente-Maritime), peu avant midi. Et pour le sortir de l'eau, toutes les précaution sont de rigueur. "Si la structure est trop faible du fait que le conteneur a séjourné quelques jours dans l'eau et avec le poids, la masse d'eau de mer qui est contenue dedans, le risque c'est que le conteneur s'ouvre au moment où on le lève", explique Pascal Courthéoux, commandant du port atlantique de La Rochelle.

Cinq autres conteneurs repérés

Cinq autres conteneurs ont été repérés en mer. Et parmi les 365 du Grande America, 45 sont déclarés dangereux. Le remorqueur a aussi récupéré l'une des deux embarcations de survie du navire. Huit jours après le naufrage du cargo italien, la pollution se trouve à environ 325 kilomètres du littoral français. Selon la préfecture maritime atlantique, son arrivée sur nos côtes semble peu probable avant dix jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un navire de la marine nationale installe un barrage de confinement d\'hydrocarbures sur la zone de naufrage du \"Grande America\", le 18 mars 2019, dans le golfe de Gascogne.
Un navire de la marine nationale installe un barrage de confinement d'hydrocarbures sur la zone de naufrage du "Grande America", le 18 mars 2019, dans le golfe de Gascogne. (FRED TANNEAU / AFP)