Cet article date de plus de cinq ans.

Meuse : un millier de manifestants contre une "poubelle nucléaire"

Des déchets nucléaires doivent être enfouis dans le sous-sol de Bure, un projet baptisé Cigéo.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes manifestent à Bure (Meuse) contre un projet d'enfouissement de déchets nucléaires, le 7 juin 2015. (JEAN-PHILIPPE TRANVOUEZ / FRANCE 3 LORRAINE)

Un millier de personnes ont manifesté, dimanche 7 juin, à Bure (Meuse), contre un projet d'enfouissement de déchets nucléaires dans le sous-sol de ce village, ont indiqué les organisateurs et la préfecture.

Le projet, baptisé Cigéo, est unique en France. L'idée : enterrer les déchets radioactifs les plus dangereux du pays à 500 mètres sous terre dans une roche argileuse imperméable. Son autorisation n'est pas encore acquise.

"Un feu vert serait absurde"

Les participants étaient environ 900 sur le site selon la préfecture, et 1000 selon le collectif d'associations à l'origine de la manifestation. Des agriculteurs sont venus avec plusieurs tracteurs apporter leur soutien aux manifestants, comme le montre ce diaporama de France 3 Lorraine.

"Notre mot d'ordre était : 'une mobilisation majeure pour un enjeu majeur', nous avons réussi notre pari", a dit Corinne François, de l'association BureStop. "Ce projet comporte encore énormément de risques non résolus, un feu vert serait absurde et dangereux."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.