Cet article date de plus de huit ans.

Les quotas de pêche au thon rouge légèrement relevés pour 2013-2014

13.500 tonnes, contre 12.900 actuellement : les pays pêcheurs de thon rouge, réunis actuellement au Maroc, ont respecté les recommandations des scientifiques - ce dont se félicitent les défenseurs de l'environnement.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Les pays pêcheurs de thon rouge pourront pêcher 600 tonnes de plus en Méditerranée pour 2013-2014 - ainsi en ont décidé les membres de la Cicta (Iccat en anglais), la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique, qui réunit 47 pays et l'Union européenne. 12.900 tonnes peuvent être pêchées aujourd'hui ; ce sera 13.500 pour 2013-2014.

Ce faisant, ils ne font que suivre les préconisations des scientfiques de la Cicta. Tout en mettant en avant un début de rétablissement de la population de thon rouge, ils avaient recommandé de fixer les quotas entre 12.900 et 13.500 tonnes. L'Union européenne avait officiellement soutenu l'avis des scientifiques. N'en déplaise à certains. 

Une nouvelle évaluation du stock est prévue en 2014. Et de nouvelles discussions dans la foulée... "Nous avons eu un premier signe positif pour le thon rouge, et il était très important aujourd'hui de respecter les recommandations des scientifiques et de continuer les efforts de gestion de cette pêche", raconte Susan Sainz-Trapaga, de WWF - les discussions ont lieu à huis clos.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.