Les prix des fruits et des légumes flambent cet été

Conséquence du mauvais temps du printemps dernier et d'une demande tardive des consommateurs en produits d'été, le prix de la plupart des fruits a bondi de 14% et celui des légumes de 17% par rapport à l'an dernier. C'est ce que révèle une étude de Familles rurales publiée ce mardi dans La Croix.

(Maxppp)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les prix des fruits et des légumes ont atteint un record
depuis six ans.  D'après l'enquête de
Familles rurales
portant sur 16 produits et publiée dans La Croix ce mardi, le
kilo de fruits est à 3,78 euros en moyenne pour la période juin-juillet, soit
une hausse de 14% par rapport à 2012. Quant aux légumes, ils sont 17% plus
chers, à 2,21 euros le kilo. C'est un record depuis 2007.

Dans le détail des produits qui ont le plus augmenté :

Les fraises sont passées de 5;19 euros le kilo à 7,45 eurosLes tomates coûtent 2,35 le kilo contre 1,89 l'an dernierLe kilo d'abricot a grimpé de 3,25 euros à 3,94 eurosEnfin le kilo de melon est passé de 2,45 euros l'an dernier
à 2,83 euros.

Pour les cerises (5,46 euros), les pommes (2,46 euros), les poivrons (3,23 euros), la hausse reste
limitée. A contrario, les carottes (1,42 euros), les haricots verts (3,90 euros) ou la salade (0,99 euros) coûtent un
peu moins cher cette année.

Comment expliquer cette hausse des prix ?

D'après La Croix, la météo "pourrie" du printemps
dernier est la principale cause de cette inflation car les productions sont
arrivées sur le marché avec deux à trois semaines de retard. Familles rurales
explique donc qu'il y a eu "des tensions sur l'approvisionnement " et
que les producteurs ont dû "recourir à davantage de main d'œuvre ".

Autre conséquence de la météo, les produits étrangers sont
arrivés plus tôt sur les étals et sont donc plus compétitifs que les fruits et
légumes français. Sur les 16 produits étudiés par Familles rurales, 10
proviennent de l'étranger.