Les guêpes sont "de plus en plus nombreuses", confirme un artisan spécialisé qui a recensé "300%" d'interventions en plus

Plus d'ouvrières ont survécu à l'hiver en raison de sa douceur. Attention ! Les déloger soi-même peut s'avérer dangereux. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Attention aux guêpes, très nombreuses en cet été 2020 (photo d'illustration). (SOEREN STACHE / DPA)

"Les guêpes sont de plus en plus nombreuses. Les guêpes, les frelons et même le frelon asiatique", a confirmé sur franceinfo mercredi 12 août Jérémy Toussaint, artisan spécialisé dans la destruction de nids et fondateur de l’entreprise Guêpes-apens, un réseau national de "45 techniciens". "Depuis cet été, suite à un hiver très doux, on recense effectivement beaucoup d'appels. Par rapport à l'année dernière on est à plus 300% du nombre d'interventions", a-t-il indiqué.

Lorsque l'hiver est clément, plus d'ouvrières survivent aux périodes froides, les colonies sont donc plus nombreuses quand vient l'été.

"Chaque année des personnes meurent en voulant détruire les nids"

Il est "totalement déconseillé" de s'attaquer seul à un nid. "Chaque année des personnes meurent en voulant détruire les nids de guêpes. C'est fortement déconseillé, il faut vraiment appeler un professionnel", a-t-il insisté. Fin juillet, trois personnes ont été grièvement brûlées dans le Val-d'Oise après avoir tenté de détruire un nid de guêpes avec de l'alcool. 

Il peut être "très difficile de trouver le nid", les guêpes pouvant rayonner "dans les 500 mètres". Pour trouver le nid, il faut "regarder sous les toitures", ou "dans le jardin", car "les guêpes peuvent très bien construire des nids dans la terre". En fonction du "caractère difficile d'accès et la hauteur" du nid, "les interventions coûtent en moyenne entre 100 et 150 euros", indique le professionnel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.