Les Etats-Unis vont construire sept grands parcs éoliens pour réduire de 78 millions de tonnes les émissions de dioxyde de carbone

Le géant américain est, derrière la Chine, le deuxième pays le plus émetteur de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un parc éolien en mer, au large de Rhode Island (côte est des Etats-Unis), le 14 octobre 2016.  (DON EMMERT / AFP)

L'ère Trump, pendant laquelle le président américain dénigrait l'énergie éolienne, est bel et bien révolue. Le gouvernement américain a dévoilé, mercredi 13 octobre, son projet de construire jusqu'à sept grands parcs éoliens au large des côtes du pays, dans le cadre de son plan visant à fournir de l'énergie éolienne à plus de 10 millions de foyers d'ici 2030.

Cette initiative à hauteur de 12 milliards de dollars a pour but de produire 30 gigawatts d'énergie éolienne à l'horizon 2030 et de réduire de 78 millions de tonnes par an les émissions de dioxyde de carbone tout en créant des dizaines de milliers d'emplois, selon la Maison Blanche. D'après les chiffres de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques cités par Climate Watch, le pays émettait en 2018 plus de 6,6 milliards de tonnes de CO2. 

"Accélérer la transition du pays vers un avenir énergétique plus propre"

Le gouvernement des Etats-Unis "est en train d'établir une feuille de route ambitieuse pour faire avancer les projets (...) visant à lutter contre le changement climatique, à créer des emplois bien rémunérés et à accélérer la transition du pays vers un avenir énergétique plus propre", a déclaré Deb Haaland, la secrétaire à l'Intérieur. 

Jusqu'à sept nouvelles concessions seront mises en vente d'ici 2025 dans le golfe du Maine, la côte atlantique centrale, le golfe du Mexique et au large de New York, des Carolines, de la Californie et de l'Oregon, a-t-elle assuré.

Seul un parc éolien offshore est actuellement opérationnel aux Etats-Unis : le Block Island Wind Farm, achevé fin 2016 au large de l'Etat du Rhode Island, capable de produire 30 mégawatts. Les Etats-Unis sont, derrière la Chine, le deuxième pays le plus émetteur de gaz à effet de serre, lesquels sont responsables du réchauffement climatique. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.