Le WWF s'oppose à la certification "pêche durable" du thon rouge dans l'Atlantique

La décision du Marine Stewardship Council (Conseil pour la bonne gestion des mers) compromet, selon WWF, "la reconstitution du stock [de thons rouges] sur le long terme".

Un thon rouge débarqué d\'un chalutier, pêché à deux jours de Lorient (Bretagne) au sud-ouest de l\'Irlande, le septembre 2013.
Un thon rouge débarqué d'un chalutier, pêché à deux jours de Lorient (Bretagne) au sud-ouest de l'Irlande, le septembre 2013. (THIERRY CREUX / MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le WWF s'oppose formellement à la première certification "pêche durable" du thon rouge dans l'Atlantique décidée par le Marine Stewardship Council (MSC), annonce l'organisation jeudi 23 janvier dans un communiqué. Le WWF estime qu’une telle mesure "constitue une incitation dangereuse pour le marché et compromet la reconstitution du stock sur le long terme".

"La population [des thons rouges] n'a pas encore atteint le seuil de durabilité"

Selon le WWF, les stocks de thon rouge de l'Atlantique, au bord de l'extinction dans les années 2000, sont en hausse depuis quelques années. Mais "la population n'a pas encore atteint le seuil de durabilité", assure l'ONG. Elle considère qu'en raison "des incertitudes quant à l'évaluation des stocks et du nombre inconnu de captures illégales, le thon rouge de l'Atlantique ne devrait pas atteindre les critères de certification". C'est pourquoi elle affirme "qu'aucune pêcherie de thon rouge ne devrait être approuvée par un label durable".

Dans son communiqué, le WWF pointe "les manquements du MSC sur ce processus de certification". Il plaide pour une "gestion préventive et précautionneuse" du thon afin d'assurer "la sauvegarde de cette espèce emblématique".

Le Marine Stewardship Council (Conseil pour la bonne gestion des mers) est un label supposé garantir au consommateur — par une certification indépendante et tierce-partie — que les produits de la mer et de la pêche, titulaires du label, ont été pêchés durablement, en respectant les stocks de poissons et les écosystèmes marins.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.