Cet article date de plus de neuf ans.

Le nord de l'Italie sous les eaux

Le nord et le centre de l'Italie les pieds dans l'eau. Les fortes précipitations des deux derniers jours ont fait déborder les fleuves. De nombreuses routes sont coupées. Beaucoup de dégâts mais pas de blessés. Ce sont les régions de la Vénétie, de la Ligurie, de l'Ombrie et de la Toscane qui sont les plus touchées.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Manuel Silvestri Reuters)

L'image est à la Une de tous les quotidiens lundi matin en Italie : Venise submergée, des touristes en maillot se baignant place Saint-Marc. 70% de la ville s'est retrouvée sous l'eau dimanche matin. L'Aqua alta a atteint 1m50 au dessus de la normale, c'est la 6ème marée la plus haute depuis 1872.

Le mauvais temps a également provoqué l'évacuation de centaines de personnes en Toscane. La région de Massa di Carrara, où est produit le fameux marbre, est l'une des plus touchées. Les pompiers sont intervenus pour évacuer des habitants prisonniers de leurs maisons inondées.

Des évacuations par précaution

Scènes identiques lundi dans la région d'Orvieto, au nord de Rome, où il est tombé 180 millimètres de pluie en 36 heures, le fleuve est sorti de son lit. Les hélicos depuis lundi matin récupèrent des gens perchés sur les toits ou dans les arbres. Les écoles sont fermées. On ne compte plus les routes coupées et les retards dans les trains. Mais pas de blessés.

L'alerte météo a été bien suivie, et des évacuations ont eu lieu par précaution. Il faut dire que les Italiens sont encore choqués. Il y a tout juste un an, les pluies diluviennes avaient fait 13 morts en Ligurie et en Toscane.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.