Le Néerlandais Yvo de Boer, plus haut responsable de l'ONU chargé du climat, a présenté sa démission

Il quittera son poste de secrétaire exécutif de la Convention de l'ONU sur les changements climatiques (UNFCCC), qui rassemble 194 pays, le 1er juillet 2010 pour rejoindre le secteur privé et le monde universitaire.Cette annonce intervient deux mois après la fin du sommet de Copenhague, considéré comme un échec par nombre de ses participants.

Yvo de Boer, plus haut responsable de l\'ONU chargé du climat, lors du sommet de Copenhague le 19 décembre 2009.
Yvo de Boer, plus haut responsable de l'ONU chargé du climat, lors du sommet de Copenhague le 19 décembre 2009. (AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Il quittera son poste de secrétaire exécutif de la Convention de l'ONU sur les changements climatiques (UNFCCC), qui rassemble 194 pays, le 1er juillet 2010 pour rejoindre le secteur privé et le monde universitaire.

Cette annonce intervient deux mois après la fin du sommet de Copenhague, considéré comme un échec par nombre de ses participants.

Déçu par Copenhague, ce fils de diplomates qui a étudié dans les collèges anglais, constate toutefois que le sommet "n'a pas abouti à un accord clair en termes légaux mais l'engagement politique (...) vers un monde à faible émission (de gaz à effet de serre) est très fort".

L'accord de Copenhague, un texte de deux pages et demie négocié par une vingtaine de chefs d'Etat dans les dernières heures du sommet, fixe comme objectif de limiter à deux degrés la hausse moyenne de la température de la planète mais reste très évasif sur les moyens d'y parvenir, ne donnant aucun objectif chiffré à court terme (2020) ou moyen terme (2050).

Né à Vienne en 1954Yvo de Boer est venu au climat en 1994 et a participé à l'élaboration de la position européenne aux négociations de Kyoto.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.