Cet article date de plus d'onze ans.

La saison des pluies s'annonce catastrophique en Haïti où des centaines de milliers de personnes sont toujours sans abri

Les tentes et bâches ne suffiront pas à protéger un grand nombre d'Haïtiens des pluies violentes attendues dès le mois d'avril et des possibles ouragans, a averti jeudi un responsable d'InterAction, une coalition d'ONG américaines.Des survivants du séisme meurtrier du 12 janvier pourraient y perdre la vie, selon Sam Worthington.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un camp de sans-abri à Leogane (Haïti), après le séisme meurtrier de janvier (14 mars 2010) (AFP / Thony Belizaire)

Les tentes et bâches ne suffiront pas à protéger un grand nombre d'Haïtiens des pluies violentes attendues dès le mois d'avril et des possibles ouragans, a averti jeudi un responsable d'InterAction, une coalition d'ONG américaines.

Des survivants du séisme meurtrier du 12 janvier pourraient y perdre la vie, selon Sam Worthington.

"Après avoir vu des camps sur la corde raide et sachant qu'il est tout simplement impossible de reloger des centaines de milliers de personnes sans heurts, nous nous attendons à ce que la saison des pluies engendre, dans une certaine mesure, une autre catastrophe qui sera difficile à éviter malgré le dur travail de la communauté internationale", a déploré le responsable.

Il souhaite créer des abris, avec l'aide de l'Onu, mais cela prendra du temps, souligne-t-il.

Quelque 1,3 million d'Haïtiens sont sans abri depuis le séisme qui a fait 220.000 morts.

Environ 218.000 personnes qui vivent dans des camps de fortune à Port-au-Prince, sont particulièrement à la merci des inondations et des glissements de terrain, selon des chiffres de l'ONU.

Le gouvernement essaie d'acheter des terrains pour monter des camps d'urgence en dehors de la capitale, mais il faut plusieurs semaines pour que ces sites soient habitables.

Les Haïtiens dont les logements sont encore debout sont encouragés à rentrer chez eux mais beaucoup d'entre eux ont été traumatisés par le séisme. Environ 600.000 personnes sont hébergées par des parents.

La saison des pluies commence en avril dans la Caraïbe, avant celle des ouragans, qui débute en juin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.