La guerre de l’eau, enjeu stratégique et source de conflits dans le monde

Publié
Durée de la vidéo : 9 min.
La guerre de l’eau, enjeu stratégique et source de conflits dans le monde
franceinfo
Article rédigé par
A. Schiller, S. Khaldoun - franceinfo
France Télévisions

L’eau, appelée parfois l’or bleu, est une ressource qui vient à manquer dans de très nombreux pays du monde et où les populations doivent subir des pénuries. Franck Galland, auteur de "Guerre et eau", aux éditions Robert Laffont, était l’invité du 23h de franceinfo.

L’eau pourrait venir à manquer dans les années à venir, à cause des bouleversements climatiques et démographiques. C’est une source de conflits majeure. "L’Égypte et l’Éthiopie se disputent les eaux du Nil bleu, un affluant du Nil, qui prend sa source en Éthiopie, et concentre 85% du volume du fleuve", explique Aurélie Schiller, journaliste pour France Télévisions. Entre la Syrie et la Turquie aussi, le Tigre et l’Euphrate concentrent les tensions, en dépit d’un accord de partage en 1987. Tout comme entre la Chine, l’Inde et le Bangladesh autour du fleuve Brahmapoutre.

"Un milliard d’individus concernés par des pénuries"

"L’eau est devenue un enjeu stratégique et sécuritaire. Un milliard d’individus vivent dans des zones soumises à pénurie. Ils seront 3.4 milliards en 2030, c’est demain 2030. Il y a une diagonale de Tanger jusqu’au nord-est de la Chine, qui traverse l’Afrique du Nord, le Sahel. 150 millions de Sahéliens ont vu diminuer de 40% leurs ressources en eau depuis 2000", conclut Franck Galland, auteur de Guerre et eau, aux éditions Robert Laffond, qui était l’invité du 23h de franceinfo.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.