Cet article date de plus de quatre ans.

L'année 2017, c'est aussi des bonnes nouvelles pour la planète

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Bonnes nouvelles 2017
Article rédigé par

Retrait de Donald Trump de l'accord sur le climat, catastrophes naturelles, scandales environnementaux... L'année 2017 fut une année noire pour l'environnement. Mais il y a aussi eu quelques bonnes nouvelles.

Record battu pour le Costa Rica. Pendant 326 jours, le pays d'Amérique centrale a produit 100% de son électricité à partir d’énergies renouvelables, selon le site Teletica (15 décembre). Le gouvernement vise la "neutralité carbone" pour 2021.
La Nasa, de son côté, a annoncé que le célèbre trou dans la couche d'ozone avait atteint sa plus petite taille depuis 1988, et qu'il devrait continuer à se résorber.

Mesures de préservation


En Nouvelle-Zélande, le Kiwi de Mantell et le Kiwi Okarito, considérés comme  "en danger", ont vu s'éloigné leur risque d'extinction. Grâce à des mesures de protection, leur statut est remonté à "vulnérable" sur la liste rouge des espèces menacées
Les Pôles sont également mieux protégés. Depuis décembre, un accord préserve pour 16 ans la haute-mer Arctique de la pêche industrielle, et dans l'océan Antarctique, 1,5 million de km2 ont été sanctuarisés. Cette dernière est désormais la plus grande réserve marine du monde.

66 millions d’arbres plantés


Autre bonne nouvelle : le 2 juillet, 66 millions d’arbres ont été plantés en 12 heures dans le nord de l'Inde. Ce reboisement inédit a nécessité la mobilisation de 1,5 million de personnes. Il s'inscrit dans un programme de lutte contre le changement climatique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.