INFO FRANCEINFO. Ségolène Royal échoue à prendre la tête du Programme des Nations unies pour le développement

La ministre de l'Environnement Ségolène Royal n'a pas été choisie pour prendre la direction du Programme des Nations unies pour le développement.

Ségolène Royal, le 26 février 2017, à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).
Ségolène Royal, le 26 février 2017, à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ségolène Royal ne prendra pas la tête du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud). La ministre de l'Environnement avait déposé sa candidature pour diriger cette agence de l'ONU basée à New York. C'est finalement l'Allemand Achim Steiner, ancien directeur du Programme des Nations unies pour l'environnement, qui a été choisi mercredi 12 avril.

Ségolène Royal avait annoncé, le 24 mars, avoir déposé sa candidature au poste d'administrateur du Pnud. "C'est une candidature dans la continuité de la COP21", la conférence climat de l'ONU organisée par la France fin 2015, avait-elle expliqué à l'époque.

Le Pnud est la plus grande agence de l'ONU. Elle a été créée en 1965. Son siège social est à New-York (États-Unis). Le Pnud est en charge de la lutte contre la pauvreté et les inégalités à travers le monde. Il agit également pour le développement durable, la démocratie et le climat.